English Français
Sciences occultes, démonologie, chiromancie
Resultats (31 - 60) sur 76Page:  <<  1   [2]   3  >>

MANUSCRIT DES CLAVICULES DE SALOMON. Clavicules du Rabbi Salomon, traduites exactement du texte hébreu en Français par Mr Pierre Morissonneau, Professeur des Langues Orientales et Sectateur des Sages Cabalistes:
Le tout enrichi d'un grand nombre de figures mystérieuses, de Talismans, Pendacules, Cercles, Canderies et Caractères, avec la manière méthodique de les composer d'une ample explication des principes de la science occulte des plus fameux Nécromanciens, qui ont vécu depuis Salomon jusqu'à présent. Augmentées de leurs plus rares secrets. 

s.l., s.n., [v.1790].

Manuscrit joliement calligraphié et illustré de 93 pentacles et de nombreux tableaux, carrés magiques, sceaux et symboles ésotériques, le tout en couleur.
Les clavicules de Salomon sont certainement le plus célèbre traité sur les secrets de la science cabbalistique et de la magie.
Les plus vieux manuscrits des clavicules datent du XV ème siècles et sont en grec. Dès le seizième siècle on voit apparaître des versions en latin et en italiens, puis plus tardivement en Français, avec des remaniements parfois importants.
Notre manuscrit dans sa version de Pierre Morisseau est à rapprocher du manuscrit 4670 conservé à la Wellcome Library.
Dans notre exemplaire les clavicules sont composées de 17 chapitres :
1. Quelles dispositions doit avoir celui qui veut participer aux secrets de la Science Cabalistique.
2. Quels sont les tems et les lieux propres aux Opérations du grand Art.
3. Des matieres qui servent aux opérations, et de la maniere de les préparer cabalistiquement.
4. Quels sont les Instrumens et Ustenciles qui sont nécessaires aux operations du grand Art.
5. Quelles sont les influences et les vertue secrettes que les differentes situations où se trouve la Lune, donnent aux opérations de l'Art.
6. De la maniere de Travailler aux Figures, Talismans, Caracteres, etc, selon les rêgles de l'Art.
7. Dans lequel on explique la manière de faire les Pentacules suivant la méthode des anciens Rabins qui ont été les plus habiles dans la Science occulte & Cabalistique.
8. Des Couleurs qui sont propres aux sept Planettes.
avec dessins carrés magiques, sceau
9. Des choses qui sont spécialement affectées, propres et consacrées aux sept Planettes et aux Esprits et Génies qui dirigent leurs influences.
10. Des Anneaux mystérieux dont les plus anciens Docteurs de la Cabale se sont servi avec un merveilleux succès.
11. Des Oraisons en forme d'Exorcismes, pur consacrer toutes les choses qui servent aux opèratiions du grand Art.
12. Des Songes mysterieux, et de la maniere de se préparer pour en avoir tels qu'on le peut souhaiter, et qui servent de revelations sur ce qu'on desire.
13. Dans lequel on donne des Secrets d'une grande curiosité.
14. Des heures du jour et de la nuit pur les set jours de la semaine par raport aux Planettes qui les dominent.
15. Des Parfums propres aux sept Planettes pour chaque jour de la semaine, avec la maniere de les composer.
16. Des Oraisons, Invocations et Conjurations pour chaque jour de la Semaine, et de la maniere de les reciter.
17. Des Noms des Anges des heures du jour & de la nuit de chaque jour de la semaine.

L'un des premiers livres sur la médecine magnétique. 1609.
Rare exemplaire aux armes des de Thou

GOCLENIUS, Rodolphus (Rudolf GÖCKEL). • Tractatus De Magnetica curatione vulneris citra ullam & superstitionem, & dolorem, & remedij applicationem
•• Tractatus De Portentosis luxuriosis ac monstrosis nostri seculi convivijs. 

Marbourg, Rodolphi Hutvvelckeri, 1609.

Seconde édition du "Tractatatus de magnetica". Il s'agit d'un des premiers ouvrages sur la médecine magnétique.
Goclenius y adopte, à l'exemple de Paracelse et de Basile Valentin, un magnétisme propre à l'économie animale, tel à peu près que Mesmer l'a reproduit à la fin du dix-huitième siècle, comme un principe de physique générale, et comme un agent spécial et curatif.
Goclenius mélait à ces procédés physiques, des enchantements et des exorcismes qui avaient principalement pour but d'agir sur l'imagination.
Cette doctrine qui eut beaucoup de partisans, trouva en débutant dans le monde beaucoup de redoutables adversaires, à la tête desquels il faut placer le jésuite Roberti, qui publia à cette occasion un écrit dénonçant l’idolâtrie des protestants, leur propension à la magie et à la sorcellerie.

Reliée à la suite, l'édition originale du Tractatus De Portentosis.

RARE EXEMPLAIRE AUX ARMES DE FRANÇOIS-AUGUSTE DE THOU.

"François-Auguste de Thou, fils aîné de Jacques-Auguste de Thou, président à Mortier au Parlement de Paris et de Gasparde la Chastre, sa seconde femme, né à Paris vers 1607, succéda à son père dans la charge de grand maître de la librairie du roi en 1617; conseillé au Parlement de Paris à 19 ans, puis maître des requêtes et conseillé d'Etat, il se lia avec Cinq-Mars et connut le complot formé par ce dernier, sans y prendre lui-même une part active; arrêté au camp de Perpignan le 6 juin 1642, il fut condamné à mort à Lyon et décapité le 12 septembre 1642, sur la place des Terreaux.
Il avait hérité de la bibliothèque de son père, qu'il conserva soigneusement et qui passa après sa mort à son frère cadet, Jacques-Auguste.
Il faisait frapper sur les volumes dont il augmenta le fond paternel les armes simples des de Thou," (OHR).

PROVENANCE RECHERCHÉE.

Resultats (31 - 60) sur 76Page:  <<  1   [2]   3  >>
25 rue du Maréchal Foch   78110 Le Vésinet
tel. 01 30 71 69 85
TVA intracommunautaire : FR87515091171
© Librairie Eric Zink Livres Anciens