English Français
Médecine, Chirurgie, Anatomie
Resultats (121 - 150) sur 362Page:  <<  3  4  [5]  6  7  >>

MAURY, Alfred. Le sommeil et les rêves. Etudes psychologiques sur ces phénomènes et les divers états qui s'y rattachent. Suivies de recherches sur le développement de l'instinct et de l'intelligence dans leurs rapports avec le phénomène du sommeil. 

Paris, Didier et Cie, 1878.

Quatrième édition, revue et augmentée
Ouvrage fondamental, il pose les prémisses de l'étude neurobiologique du rêve et a eu une grande influence sur l'élaboration des théories psychanalytiques.
Principal représentant d’une théorie organique du rêve, Alfred Maury fit l'hypothèse qu'il était un phénomène épisodique ou aléatoire survenant à des moments particuliers : pendant l'endormissement, sous l'influence de stimuli externes ou internes ou avant le réveil. Il fit plusieurs observations que l'on retrouve reprises par la psychanalyse ou parfois confirmées par la neuropsychologie : le matériau du rêve est constitué d'anciens souvenirs enfouis que certains énements du jour précédent ont ravivé ; les rêves ne sont pas aussi incohérents qu’ils le paraissent mais, comme les idées sont présentées sous forme d'images et comme la liaison entre elles s’opère par analogie, ces liens nous deviennent généralement incompréhensibles au réveil.
Le récit de son « rêve de la guillotine » est resté célèbre et a soutenu l'idée que de longs rêves pouvaient se produire en une fraction de seconde au réveil, hypothèse reprise de nos jours par le neurobiologiste Jean-Pol Tassin.
Très bon exemplaire ayant appartenu au Dr. Bidon, auteur de plusieurs travaux sur les maladies du système nerveux et en particulier d'une " Note sur les maladies du système nerveux observées à la consultation du mercredi à l'Hôtel-Dieu (marseille)".

CLERC, Nicolas Gabriel dit LECLERC. Histoire naturelle de l'homme considéré dans l'état de maladie; ou la médecine rappellée à sa première simplicité. 

Paris, Lacombe, 1768.

Éditon originale.
"Nicolas Gabriel Clerc, philosophe, historien, publiciste et médecin, naquit à Baume-les-Dames, petite ville de Franche-Comté, le 06 octobre 1726, d'une famille dans laquelle la profession
de médecin semblait être héréditaire depuis près de deux siècles.
Il fut nommé, en 1757, premier médecin des armées françaises en Allemagne.
Deux ans après, sur la demande de l'impératrice Élisabeth, et avec l'agrément du roi, il se rendit en Russie. Il suivit, en qualité de médecin le général Rasoumowski, dans un voyage qui avait pour but de visiter les principales cours de l'Europe.
A son retour, le général lui offrit la propriété de la ville de Batourin , à condition de ne la quitter jamais : il refusa pour revoir sa patrie, où il était en 1762.
Il fut nommé médecin du duc d'Orléans. Il retourna en Russie en 1769, avec le titre de premier médecin du grand-duc, et de directeur scholaire du corps impérial des cadets; il devint plus tard inspecteur de l'hôpital de Paul.
Ce fut pendant ce second voyage qu'il rassembla, suivant les
intentions de Louis XV, les matériaux d'une histoire de Russie.
Rentré en France en 1777, il fut d'abord accueilli des ministres, puis oublié presque aussitôt.
Des hauts services qu'il avait rendus, la seule récompense qu'il obtint, fut le cordon de Saint-Michel, avec des lettres de noblesse, et une pension de 6000 livres.
Il prit alors le nom de Leclerc. En 1778, il fut nommé inspecteur-général des hôpitaux du royaume, et président d'une commission chargée de mettre fin aux abus qui régnaient dans cette administration. Un changement de ministère lui fit perdre ses places.
Il n'échappa plus à l'oubli dans lequel l'avaient laissé les affaires politiques que pour être persécuté pendant la révolution. Il mourut le 30 décembre 1798 à Versailles; où il habitait depuis vingt ans.
Les ouvrages de Leclerc sont fort nombreux.
On reconnaît dans tous un homme fort éclairé, et un très-bon esprit." (Dezeimeris).
Bel exemplaire de cet "ouvrage de philosophie médicale renferment des considérations fort justes sur la logique des sciences d'observation.
Il contient des renseignements curieux sur les bains des Russes et des peuples orientaux.
En pathologie, l'auteur se montre peut-être partisan un peu trop décidé du naturisme." (Dezeimeris).

Resultats (121 - 150) sur 362Page:  <<  3  4  [5]  6  7  >>
25 rue du Maréchal Foch   78110 Le Vésinet
tel. 01 30 71 69 85
TVA intracommunautaire : FR87515091171
© Librairie Eric Zink Livres Anciens