English Français
Votre sélection

LEIBNIZ, Gottfried Wilhelm. Demonstratio geometrica Regulae Apud Staticos receptae de momentis gravium in planis inclinalis (pp.501-505, Tab. 13: 2. & 3. Fig.). 

Leipzig, Grossium & Gleditsch, 1685.

Un volume in quarto (200x152 mm), (2)-595-(16)-(1 bl.) pages et 15 planches.  reliure : Plein vélin rigide à rabat de l'époque. Papier bruni. Anciens cachets "Feuillans de Paris", marge de la page 1 (coté goutière découpée, sans atteinte au texte). Coins abîmés.

Édition originale du volume complet des acta eruditorum de l'année 1685.
Acta eruditorum est une revue scientifique fondée en 1682, par Otto Mencke et Leibniz, qui y publiera de nombreux articles.
C'est dans ce volume de 1685 qu'est publié son article 'Demonstratio geometrica Regulae Apud Staticos receptae de momentis gravium in planis inclinalis', dans lequel Leibniz démontre la loi de la statique relative au mouvement des corps sur un plan incliné.
C'est avec cet article et le 'Brevis Demonstratio erroris memorabilis Cartesii' publié l'année suivante qu' il déclencha la controverse sur la véritable mesure des forces qui durera plus d’un demi siècle. Descartes avait considéré la quantité de mouvement (mesurée comme produit de la masse par la vitesse) comme constante et comme cause des changements dans la nature. Leibniz choisit comme cas modèle de son argumentation non pas le choc élastique, mais la chute libre. Il ne peut être conservé et désigné comme force que telle grandeur physique qui soit en mesure de rétablir l’état initial au moins par voie de calcul.Leibniz présuppose que la force requise à soulever un poids peut être déterminé par le produit du poids par la hauteur. Or selon les lois de Galilei sur la chute des corps le fait de quadrupler la hauteur de chute aboutit à la duplication de la vitesse. Par conséquent la force motrice doit être évaluée proportionnellement à m·v². Pour désigner cette doctrine de la conservation de la force Leibniz créa le terme «dynamique» que nous rapprochons aujourd’hui, il est vrai, de la notion newtonienne de la force (produit de la masse par l’accélération).

références: Ravier [93], Leibnizens mathematische Schriften [VI, p. 10 :"im Jahre 1685 der Aufsatz: Demonstratio geometrica Regulae Apud Staticos receptae de momentis gravium in planis inclinalis etc., und im Jahre 1686: Brevis demonstratio erroris memorahilis Cartesii et aliorum circa legem naturalem, secundum quam volunt a Deo eandem Semper quaiuitatem motus conservari etc., in welcher letztern Leibniz den ersten Angriff auf das Princip der Cartesianischen Dynamik machte und als falsch nachwies. Die Folge davon war ein langandauernder Streit mit den Anhängern des Cartesius"].

Prix : 350 €

25 rue du Maréchal Foch   78110 Le Vésinet
tel. 01 30 71 69 85
TVA intracommunautaire : FR87515091171
© Librairie Eric Zink Livres Anciens